Il n'a pas été possible de retracer avec précision l’origine du curling.
Des toiles de Pieter Bruegel, datant de 1565, représentent un paysage hivernal des Pays-Bas, où se déroule sur la glace un jeu qui n’est pas sans évoquer le curling.
Il est généralement admis que ce jeu a été inventé au 16 ème siècle en Ecosse.
Les premières pierres de curling découvertes sont d'origine de cette région, fait prouvé par l’inscription sur l’une d'elles : ST.Js B/ STIRLING/1511

stirling stones

 

 

 

Quatre-cent cinquante-deux années plus tard, Jean Koch et quelques-uns de ses amis du Rotary, décidèrent de créer un club de curling à Morges.
Sur le pourtour du bassin lémanique, les Clubs de Lausanne (1938) et de Genève (1946) existaient déjà depuis plusieurs années.
La première réunion des Membres fondateurs eut lieu le jeudi 11 octobre 1962 à l'hôtel de la gare de Morges.
Sur la feuille des présences nous avons les noms de: André Neeser, Mario Guex, Jean Koch, Maurice Cruchet, Léon Monay, Alfred Warnery, Pierre Fessler, Jean Chiavazza, Pierre Chambordon, Philippe Gut, Wilhelm Werdenberg et Francis Sauvain. Il doit certainement manquer sur cette liste Robert Richard, Paul Vionnet et Michel Von Auw.

 

 

Samedi 22 décembre 1962 inauguration de la Patinoire des Eaux-Minérales.

 

A cette époque le complexe n'était pas communal, mais propriété de " la Société coopérative de la Patinoire de Morges" présidé par M. André Nesser membre du CCM. Lors de sa construction, deux pistes de curling jouxtant la patinoire avaient été créées.

 

Pourquoi "les Eaux-Minérales" ?
En 1795 il existait déjà une fontaine des Eaux Minérales.
En aval de la "grande chute" de la Morge, un mince filet d'eau sulfureuse et ferrugineuse s'écoulait d'une source située sous la patinoire. Malheureusement, lors de la construction de celle-ci l'arrivée d'eau a été coupée.
La première rencontre de curling à Morges eut lieu le jeudi 20 décembre 1962 et le premier "tournoi" le 10 février 1963. Cette compétition a été perturbée par la neige...

 

 

 

 

16 mai 1963: Lors de la première assemblée générale du Club le 16 mai 1963, le CCM comptait 32 membres.
Le premier Président du Club fut Monsieur Wilhelm Werdenberg de St-Prex.
La cotisation était de 150.- et le droit d'admission de 50.-
Les Membres jouant avec leurs pierres personnelles étaient exonérés de la finance d'entrée.

 

Sur ces 150.- le club payait un loyer de fr.120.- par membre à la patinoire !
Les patineurs utilisaient la surface pour pratiquer leur sport. La glace était refaite juste avant les heures de réservation du curling.
A ses débuts la glace n'était pas rabotée. En 1964 l'association de la patinoire fit l'acquisition d'une machine à racler. (Rolba).

 

Le 19 septembre 1964 notre Club fut affilié à l'Association Suisse de Curling.

1966: fut l'année des grandes décisions.

Création des Membres Passifs.
Création d'une section Juniors (jeunes gens de 18 à 25 ans)
Et, grande nouveauté, l'acceptation comme membre du CCM d'une section féminine, à cette époque, les dames n'étant pas admises dans les clubs !
Les patineurs ne seront plus acceptés sur les pistes de curling.
La neige et le brouillard perturbant très souvent les rencontres, certains Membres ont émis l'idée de couvrir les deux pistes. Des soumissions ont été demandées et après plusieurs mois de discussions et de recherche de fonds, il a été décidé de couvrir les deux pistes...

 

 

 

1968:Inauguration de la couverture des pistes.
Le CCM possédait ainsi la première halle couverte de Suisse Romande
A cette époque la halle n'était pas entièrement fermée et le côté patinoire n'était pas vitré.
Un grillage nous protégeait des pucks, et les tentures des rayons du soleil...
Depuis le début, notre Club possédait dix pierres,des "Trevor original Kay" payées 410.- la paire chez Escoffey Sport.
A cette époque le poids des pierres n'était pas réglementé. Il pouvait varier entre 17 kg et plus de 20 kg
Certains membres avaient leurs pierres personnelles, des casiers étaient reservées pour le stockage des pierres.
Nous remarquons sur la photo, que dans les maisons du fond les "quilles" indiquaient le centre du "Dolly".

 

Suite à divers problèmes de givrage de glace, de brouillard dans la halle et de saleté entrant pas les ouvertures, il a été décidé de vitrer entièrement la halle. L'installation d'une climatisation étant trop onéreuse, il a été choisi d'installer un chauffage pour maintenir la température.Ces travaux ont été entrepris en 1971.